Les tout premiers mots de Bébé

Les tout premiers mots de Bébé

Quand on est parent, les « premières fois » de son enfant sont les moments les plus joyeux. Mais, il n’y a rien de plus spécial que celui où il prononce son premier mot. Cela arrive généralement lorsqu’il atteint l’âge de 12 à 24 mois, voire avant dans certains cas. Dans ce cas, il faudra donc penser à l’aider dans l’apprentissage.

Notez que cette étape figure parmi les plus cruciales pour le bon développement de son intelligence. Et il n’est jamais recommandé de le laisser babiller tout seul. À ce moment donc, on doit redoubler en attention pour qu’il comprenne rapidement la signification de chaque geste qui va avec le mot.

Utiliser la bonne méthode pour exercer bébé

On s’attend souvent à ce que l’enfant prononce des mots habituels tels que « mama » ou papa ». Mais s’il se peut qu’il en soit autrement dans bon nombre de circonstances. Notez que s’il prononce tel ou tel gazouillis, c’est qu’il pense que cela permet d’attirer votre affection. Il s’approprie en fait seulement ceux qui suscitent son intérêt. Estimez-vous donc chanceux s’il choisit votre nom ou un terme vous désignant. Un seul mot peut représenter beaucoup de choses pour lui. À vous donc de faire en sort qu’il fasse la différenciation.

Bien sûr il vous faudra éviter de parler comme lui. Mieux vaut vous adresser à lui comme un adulte en prenant bien soin de répéter autant que possible le mot que vous voulez bien qu’il maîtrise. Les bébés sont très réceptifs au stade de l’éveil des sens. Parfois, il veut désigner un objet ou une personne sans savoir comment former les mots. Pour le comprendre, il suffit d’interpréter ses gestes et donc de le dire par vous-même.

Pour les cas des mots assez difficiles

Il faut donc s’armer de patience lors de cette éducation de bébé. En effet, certaines syllabes sont difficiles à formuler à l’exemple des « x » et des « ch ». N’allez donc pas dans son sens et persévérez pour le rectifier. Attention, il ne s’agit pas ici de le réprimander pour une faute, ou quoi que ce soit. Au contraire, il évoluera rapidement avec des encouragements.

Quelques activités ludiques pourront être utiles. Il est intéressant de souligner que dans certains cas, lorsque vous-même zézaierez il vous reprendra en insistant sur la bonne prononciation. Tout dépend en fait de la capacité de chacun. Après ses premiers mots, il sera alors plus facile pour lui d’apprendre des phrases simples et complexes. Certains n’arrivent pas à cerner les 50 premiers mots avant les 24 mois. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils manquent d’intelligence. Après tout, même Einstein a pris un bon bout de temps avant d’émettre son premier son. À vous donc de trouver le procédé qui conviendra le mieux à votre petit bout d’chou.