Maman : il est temps d’apprendre la propreté à bébé ?

Maman : il est temps d’apprendre la propreté à bébé ?

La propreté chez un bébé n’est pas un cap qu’il arrive à franchir tout seul. La propreté chez un enfant désigne tout ce qui est aptitude spécifique chez le tout petit. Ces derniers lui permettent de faire ses besoins sans l’aide de ses parents. En général, c’est acquis suite à un processus à partir de l’âge de 2 ans jusqu’à 3 ans. Néanmoins, chez certains bébés, la propreté n’est acquise qu’à l’âge de 4 ans. Le processus change en fonction de chaque enfant. Pour un enfant, l’initiation à l’usage du pot par exemple peut être longue et pour un autre moins long. Ainsi, chaque parent doit être très patient. Notez que la capacité de chaque enfant découle du rythme de développement de l’enfant.

Décider du moment propice pour apprendre la propreté à son bébé

Il est important de savoir que les parents ne doivent pas apprendre ce genre de propreté à l’enfant s’il n’a pas encore atteint ses deux ans. En effet, ce processus dépend de la faculté de chaque enfant à pouvoir contrôler ses intestins et sa vessie. L’enfant ne parvient ainsi à reconnaître que ces organes ne sont pleins que vers l’âge de 2 ans. Ce n’est qu’ensuite qu’il s’instruit à détecter le moment où il est sur le point d’aller à la selle ou de faire pipi. Ce n’est qu’après qu’il part pour trouver son petit pot pour faire ses besoins avant qu’il ne soit trop tard. Toutes ses étapes ne s’enseignent pas donc comme toutes les autres choses. Le processus dépend surtout de l’enfant. Donc, il faut avant tout s’assurer que votre enfant soit prêt dans sa tête, mais encore dans son corps. Sachez que si les parents poussent son enfant à cet apprentissage de façon précoce, celui-ci ne pourra pas encore supporter les frustrations imposées. Il est judicieux ainsi de le pousser à être propre quand il a beaucoup plus d’assurance dans la marche. De plus, c’est durant cette période que l’enfant commence à devenir plus autonome, car il peut manger tout seul, monter et descendre de l’escalier ou autres.

Des conseils pour bien apprendre la propreté à un enfant

Il faut savoir que l’acquisition de la propreté est un long processus et ne se réalise pas du jour le jour. Chez certains enfants, cela peut prendre même jusqu’à plusieurs mois. Ainsi, pour faciliter les choses, au début, les parents peuvent encore garder la couche, et les parents déterminent une heure précise de la journée pour lui mettre le pot. Cette étape est importante afin de créer une habitude chez l’enfant. Cela permet également de donner des repères dans le temps. Il est aussi préférable de mettre le pot au même endroit ou à peu près au même endroit tout au long du processus si c’est possible. Il est préférable aussi de choisir l’été pour commencer l’apprentissage, car les enfants pourront très bien bondir nues. Souvenez-vous que les enfants adoptent plus vite aussi la propreté de l’urine que celle des selles. Ainsi, il n’est pas rare qu’ils rechutent lors du passage à la prochaine étape. Enfin, il est important de faire usage d’une toilette avec un siège adaptable ou d’un pot pour rendre plus facile l’adaptation de l’enfant. Il faut surtout éviter de forcer votre enfant s’il ne se sent pas encore prêt.