Naissance de son premier enfant : ce que vous devriez savoir

Naissance de son premier enfant : ce que vous devriez savoir

Montée de lait

La montée de lait est le moment où la lactation s’intensifie pour remplacer le colostrum. Rappelant que le colostrum est le premier lait jaune et épais produit par les seins juste après l’accouchement. Riche en nutriments, il est essentiel au bébé. La montée de lait se produit 2 ou 3 jours après la naissance. La montée de lait peut être tardive lorsque la mère ne met pas suffisamment son enfant au sein et ne survenir qu’au 5e ou 6e jour. Ainsi, si votre montée de lait est retardée, il faut mettre votre enfant plus souvent au sein. Les symptômes varient d’une femme à une autre. Mais généralement, elle se caractérise par l'augmentation du volume de la poitrine, les seins tendus, voire douloureux. Pour éviter un engorgement, mettez immédiatement le bébé au sein pour soulager la douleur.

Allaitement

Si vous avez décidé de mettre votre enfant au sein, ce qui est très recommandé, l'allaitement doit se faire dès les premières heures de la naissance. Il doit ensuite se faire fréquemment pour favoriser la montée du lait. Si vous ne pensez pas allaiter, penser à utiliser le tire-lait le plus tôt possible. En général, un professionnel vous apprendra comment mettre votre bébé au sein correctement. Sachez qu’une mauvaise mise au sein est capable d'abîmer vos mamelons, ce qui est douloureux. N’hésitez donc pas à demander conseil à un professionnel qui vérifiera votre mise au sein et vous guider si nécessaire. La fréquence l’allaitement peut se faire 8 à 12 fois par 24 heures entre le 2e et le 4 e jour et durer 10 à 15 minutes. Assurez-vous d'allaiter bébé aussi fréquemment possible en se concentrant sur les signes de faims suivants : il bouge pendant son sommeil, ouvre les yeux, sort sa langue, gazouille, suce ces lèvres ou ses mains, devient grincheux, et pleure.

Le baby blues

La fatigue et les modifications hormonales après l’accouchement peuvent jouer sur votre humeur. La majorité des nouvelles mamans ressentiront alors de la tristesse, de l’anxiété, voire de la culpabilité : ceux sont les symptômes du baby blues. Il peut survenir au 3e jour de la naissance, mais ne doit pas se prolonger au-delà de 15 jours. Dans le cas contraire, consulter immédiatement un médecin pour éviter la dépression du post-partum. Pour surmonter le baby blues , n’hésitez pas à partager vos émotions avec une personne de confiance.

Gérer les pleurs

Pendant les trois premiers mois, bébé se communique uniquement à travers les pleurs. Il est donc important de réconforter. Faim, mal de ventre, coup de fatigue, poussée dentaires.... Autant de causes qui peuvent inciter bébé à pleurer. Il faut donc savoir écouter et comprendre ses pleurs pour mieux le réconforter.