Votre avis sur la moisissure de sophie la girafe

Votre avis sur la moisissure de sophie la girafe

Les cas de moisissure dans Sophie la Girafe

Sophie la Girafe, si connue des Français et tant mâchouillée par les bébés depuis plus de 56 ans, a été victime récemment d'une polémique liée à la moisissure qu'elle contiendrait.

Tout débuta avec une américaine, dentiste de profession, qui publia une photo de Sophie la Girafe sur les réseaux sociaux : alors que la jeune maman avait senti une odeur désagréable qui s'en émanait, elle fut surprise par ce qu'elle découvrit à l'intérieur du jouet : de la moisissure de couleur verte/noire.

Elle publia la photo de cette découverte sur les réseaux sociaux et cela a fait rapidement le tour du web. D'autres mamans ont coupé leurs girafes et ont découvert ce type de moisissure à l'intérieur. Mais ces constatations n'ont pas engendré une grande perte pour l'entreprise Vulli : Sophie la Girafe reste malgré tout la première vente nationale de jouet pour bébé.

D'où vient cette moisissure ?

Le petit hochet en caoutchouc naturel est dotée d'un sifflet qui fonctionne grâce à l'appel d'air effectué par un petit trou présent entre les pattes de la girafe. Ce trou minuscule permet également à l'air de s'échapper et de se renouveler à l'intérieur. C'est aussi grâce à lui que la girafe est plus souple et moins rigide. Hors, le problème de ce genre de jouet, et c'est le cas de tous les jouets en caoutchouc de la sorte, c'est qu'il ne faut absolument jamais les mettre dans l'eau. Ils ne sont pas destinés à être immergés, ni de par leur fonction ni de par leur consistance et leur fabrication.

La marque Vulli a pourtant communiqué là-dessus en indiquant également qu'il faille régulièrement désinfecter et nettoyer le jouet pour enlever tout type de saleté ou de salive séchée grâce à un linge humide. La notice d'utilisation ainsi que la boîte contenant l'objet mentionnent d'ailleurs clairement qu'il ne s'agit que d'un jouet à mâcher, qui soulage les gencives des bébés et qui n'est pas destiné à être dans le bain de bébé. Hors ces mamans ont passé ces girafes dans le bain de leur bébé à plusieurs reprises.

Ce a permis à leur bébé de continuer de jouer dans l'eau mais une fois sorti du bain, l'eau intégrée dans le jouet n'a pas pu s'échaper, car le trou est relié au centre de la girafe et non sur les côtés. La majorité de l'eau a donc pu s'échapper, mais tout le reste a du sécher à l'intérieur. Mais l'eau mélangée au savon séché dans une atmosphère fermée et très humide, moisit. Cela est donc une suite logique d'évenment qu'il aurait fallu prévoir avant de se plaindre sur les réseaux sociaux. En réponse à ces mamans horrifiées, la marque Vulli de répondre : « II est important de rappeler que Sophie la Girafe est composée à 100% de gomme naturelle, et que les conditions de nettoyage doivent être attentivement respectées. »